Partagez | 
 

 Peter Evans - The evil boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE
" Peter Pan "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 12
Date d'inscription : 02/10/2016




MessageSujet: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 16:04


Peter Pan

"You've got fire. I like fire."

Monde de conte
Avant la malédiction

Nom complet  • Peter Pan
Surnom(s) • Le joueur de flûte
Mon conte  • Peter Pan
Véritable identité  • Baelfire
Age  • 16 ans
Lieu de naissance  • Ça vous importe ?
Date de naissance  • ... il y a longtemps.
Famille  • Il paraîtrait que Rumpelstiltskin est son père, mais Peter considère les enfants perdus comme sa vraie famille.
Titre/métier  • Leader des enfants perdus, maître de Neverland.
Particularité(s) • : Impitoyable kidnappeur d'enfants, qu'il ensorcelle par des airs de flûte. Les enfants heureux et qui ont foi en leur famille ne peuvent pas l'entendre.

Informations

Sa magie lui permet de tout contrôler à Neverland, par la force de sa croyance, même si l'Ombre tend à essayer de limiter ses pouvoirs et son emprise sur l'Île Il sait voler Don de télékinésie Il tue ses ennemis en arrachant leur ombre, même s'il pourrait très bien leur arracher le coeur Il peut dissocier son âme de son corps, et faire en sorte qu'elle prenne le contrôle d'un autre corps par échange Il est doté d'une rapidité surdéveloppé, lui permettant de suivre une flèche des yeux et de l'arrêter de la main si elle lui est destinée.

Storybrooke
Depuis la malédiction

Nom complet  • Peter Evans
Surnom(s) • Evans, Pete
Age  • 16
Lieu de naissance  • Il n'a pas changé
Date de naissance  • Elle n'a pas changé non plus
Famille  • Mr. Gold est son père adoptif, selon la croyance populaire
Titre/métier  • Etudiant
Pris par la malédiction ? • Oui, puisqu'il est coincé à SB. Il se rappelle toutefois de son passé, contrairement aux autres habitants.
Particularité(s) • N'a plus ses pouvoirs, mais prévoit d'y remédier.

Informations

La malédiction l'a ramené auprès de son père mais il a toujours été hors de question que Peter porte son nom ou vive sous son toit, même s'il est bien obligé de s'y rendre une fois de temps en temps pour éviter de se faire rattraper par les services sociaux. Toutefois, il passe le plus clair de son temps dehors. Il s'est bâti un petit coin de vie dans les bois, une cabane qui est devenu son repère.

Physique & psychologie

Peter Pan. Des yeux clairs surmontés par des sourcils droits qui trahissent facilement ses émotions et l'étendu de sa suffisance, des cheveux châtains ordonnés, un adorable petit nez légèrement retroussé et un sourire ambigu, ça fait une sacrée gueule d’ange pour un sacré démon. Assez athlétique de corpulence, et un peu plus sophistiqué dans ses habits qu’un lycéen moyen, il présente la panoplie parfaite du garçon modèle. On vous disait bien de ne pas vous fier aux apparences.

Dans ce monde comme dans l’autre, Peter n’a jamais été un enfant de chœur. Sa vie d’immortel, de kidnappeur de gosses, et de chef incontesté à Neverland lui est un peu montée à la tête. Si bien que se retrouver dans cette ville avec pour maire une sorcière qui, de base, est moins puissante que lui, ça le rend un peu dingue, voyez-vous. Peter est une sorte de mégalomane. Il aime bien être le chef, le guide, celui vers qui l’on se tourne, celui qui dirige… Qu’à cela ne tienne, il n’a pas l’intention de se laisser faire. Il est persuadé d’avoir trouvé un moyen de faire revenir la magie à Storybrooke afin d’envoyer Regina Mills dans le ravin.

Peter est un garçon totalement ambivalent et imprévisible. Il peut se montrer direct, cru, tout comme il peut se comporter comme le plus parfait et hypocrite des gentlemen. Tout dépend de ce qu’il cherche et comment il compte l’obtenir. Peter est un manipulateur dans l’âme. Il finit toujours par obtenir ce qu’il veut. Aucun scrupule là-dessus, sa détermination est sans faille : il veut, il prend. De force, s’il le faut, mais c’est très rare qu’il en arrive là. Peter préfère de loin jouer. Il crée ses propres jeux, avec ses propres règles, et il vaut mieux les suivre à la lettre sous peine de subtiles représailles. Il sait qu’il gagne toujours. Peter est bien trop malin... Rien ne lui échappe et il a toujours une longueur d’avance sur les autres. Son arrogance là-dessus en est presque insupportable.  

Ne vous laissez pas amadouer par son côté charmeur, ça aussi, c’est un jeu. Ce qui compte le plus pour Peter est de reprendre sa place de leader. Depuis l’abandon de son père, il a érigé un mur autour de son cœur et pense que plus rien ne peut le toucher. Malheureusement, parfois, il suffit d’une seule personne…



codage by Sybline



Autres informations


De l'autre coté du miroir


Moi c’est Reika, j’ai vingt ans. J’ai découvert votre fofo grâce à Pub RPG et j’ai hâte de vous terroriser.
Quant à ma réplique:
«  - What are you doing? We need a plan !
- I have one. I still have a fist. Gold still has a nose. »



Le dernier jour avant ...

Peter était hors de Neverland ce jour-là.
Il payait une énième petite visite au Royaume enchanté. Voilà deux ans qu'on lui avait repris la petite princesse Emma, et il était déterminé à la récupérer. Retrouver sa trace, et le château de celle-ci, si bien protégé par un enchantement, n'avait pas été une mince affaire, mais il y était enfin parvenu. Son coeur appartenait à Peter. Il était donc venu reprendre son dû... Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu. la malédiction s'abattit aussi sur lui et l'emporta.


codage by Sybline


Dernière édition par Peter Evans le Dim 2 Oct - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Peter Pan "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 12
Date d'inscription : 02/10/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 16:04


"Il était une fois..."


Fils d’un père paysan et d’une mère qui s’est échappée dès que l’occasion s’est présentée, Baelfire a longtemps cru que cette dernière était morte de la main d’un pirate. Du moins, c’était le récit le plus facile à raconter pour Rumpelstiltskin, qui n’avait aucun scrupule à ce que son fils grandisse dans le mensonge pourvu qu’il passe pour un père idéal à ses yeux.

Rumpel aimait sincèrement et profondément son fils, c’était un fait. Lors de la guerre des Ogres, les jeunes enfants atteignant leur 14ème année était considérés en âge de combattre. Le père de Bael mit tout en oeuvre pour empêcher son fils d’être réquisitionné par l’armée. Dans sa quête, il trouva la dague du Ténébreux et finit par prendre sa place en le tuant. C’est sans doute là que les vrais ennuis commencèrent pour Baelfire. Le cœur corrompu par le pouvoir, Rumpel terrorisait les habitants de leur village au point que plus personne n’osait approcher son fils, et ce dernier ne pouvait plus sortir sans avoir son père dans les environs. Rumpel avait tellement d’ennemis que Baelfire aurait pu faire les frais d’une vengeance. Ce dernier n’eut pas vraiment d’amis à cause de cela, si ce n’est une fille téméraire qui lui parla de la fée bleue pour résoudre ses malheurs. Quand il l’invoqua, l’être magique lui proposa un haricot qui l’emmènerait lui et son père dans le lieu de son choix, un lieu où ils pourraient tout recommencer ensemble, un lieu sans magie. Cependant, au moment de plonger dans le portail magique ouvert, Rumpel lâcha la main de son fils qui, paniqué, choisit mentalement une autre destination que celle d’origine : le pays imaginaire, Neverland. La terre de ses rêves. Il était un garçon malheureux quand il atterrit précisément dans cette île.

Réalisant qu’il venait d’être lâchement abandonné par la personne la plus importante de sa vie, Baelfire lui voua une rancune farouche. Il adopta le nom de Peter Pan, le même nom que le jouet d’enfance de Rumpel, offert par le père de celui-ci qui l’avait aussi abandonné. A croire que c’était de famille. Sur l’île, Peter se découvrit de nombreux pouvoirs, dont celui de voler, mais une telle magie avait un prix. L’ombre qui habitait les lieux lui fit savoir qu’un sablier était contre lui, et que le seul moyen pour conserver sa magie et son immortalité était d’arracher le cœur d’une petite princesse, enfant née du véritable amour. Et où est-ce que je suis censé trouvé ça ? C’est que Peter était un peu tout seul, sur l’Île… Heureusement, il avait un moyen d’y ramener d’autres enfants, de façon temporaire pour la plupart. L’ombre et lui-même pouvaient traverser les frontières de Neverland et rendre visite aux autres mondes, durant la nuit. La flûte enchantée offerte par l’ombre à Peter attirait les enfants à lui, afin qu’il les emmène au Pays Imaginaire. Ceux qui ne croyaient plus en leur famille et se sentaient abandonnés restaient avec lui, se faisant appeler les Enfants Perdus. De cette façon, Peter n’était plus seul et avait espoir de trouver ce fameux enfant qu’il devait tuer. Et puisqu’il fallait une princesse, il se mit en quête des châteaux des rois et des reines. Leurs enfants étaient plus difficiles à kidnapper car étant aimés et choyés, ils ne pouvaient entendre le son de la flûte. Peter et l’ombre étaient contraints de les arracher de leur lit pour les emmener, certains se sont débattus, certains étaient silencieux, d’autres restaient endormis. Plus Peter entendait leurs pleurs, plus son cœur s’endurcissait.

Quand ils arrivèrent tous sur l’Île, Peter mena sa petite enquête pour découvrir qui parmi les jeunes filles était l’heureuse élue. Son intuition et ses recherches pointèrent vers la petite Emma. Celle-ci devint alors la favorite de Peter Pan, qui la prépara comme un animal à l’abattoir. Il lui conta des histoires, se fit passer pour son ami, lui fit croire que ses parents ne voulaient plus d’elle, pour gagner sa confiance. Ce qu’il voulait, ce n’était pas lui arracher le cœur de force, c’était qu’elle le lui cède bien gentiment. Tu sais Emma, ton cœur et toi, vous m’appartenez. Le jour où elle réussit enfin à entendre le son de la flûte, Peter sut qu’il avait gagné. Bien heureux de sa victoire, il composa pour elle une berceuse, et continua ses mensonges bien tournés jusqu’à ce qu’elle accepte d’être une héroïne et de sauver la magie. Il lui faisait croire que le seul prix à payer en échange de son cœur était qu’elle reste sur l’Île avec les enfants perdus et lui, pour toujours. Malheureusement, on lui siffla la gamine juste sous son nez. Les parents de celle-ci avaient miraculeusement débarqué à Neverland et avaient fait appels à d’autres êtres enchantés pour la reprendre. Furieux, Peter tenta par tous les moyens de la retrouver, mais hélas…

Le garçon se croyait au bout de ses peines, mais il se trompait. Un malheureux sortilège le conduisit dans cette ville, Storybrooke. Non seulement il n’avait pas perdu une seule miette de souvenir, mais devinez qui était son tuteur légal ? Son vrai père. Pire, c’était bien Rumpel qui avait aidé à orchestrer toute cette mascarade. Peter crut à une très mauvaise blague et s’échappa de son foyer, avant d’être rattrapé par le shérif auquel il ne put échapper sans ses pouvoirs. Contraint de jouer la comédie, Peter accepta de passer pour le fils adoptif de Gold mais évita par tous les moyens le domaine familial, passant le plus clair de son temps dehors. Il se créa un groupe d’amis, qui n’étaient autres que les enfants perdus, démunis de leur mémoire. Peter réalisa vite que le temps s’était arrêté dans cette ville, il n’avait donc pas besoin de retrouver Neverland, puisqu’ici, la malédiction de l’île ne le touchait pas ! Tout ce qu’il lui suffisait, c’était de retrouver ses pouvoirs pour devenir le chef de cet endroit et évincer son père et Regina. C’est son nouvel objectif.

Malheureusement, avec l’arrivée de nouveaux habitants, le temps s’est remis en marche et Peter doit à tout prix l’arrêter. Il cherche une solution, et si celle-ci est la mort des intrus, alors il n’hésitera pas. Pour l’heure, il se contente de faire ce qu’il fait de mieux : mener l’enquête, se rapprocher, apprivoiser l’inconnu, et le duper. Parmi les nouveaux, il y a cette fille au prénom bien particulier qu’il s’amuse à séduire, Emma. Elle lui tient tête et refuse d’accorder sa confiance. Peter prend ça comme un jeu, ça l’amuse de se prendre des râteaux. Il a l’impression qu’il a le contrôle, qu’il est protégé de tout sentiment. Il est persuadé qu’il pourrait même la tuer si cela était nécessaire pour parvenir ses fins. Lui qui est si déterminé à rester immortel et à gagner, ce serait dommage qu’il se prenne à son propre jeu…



codage by Sybline


Dernière édition par Peter Evans le Dim 2 Oct - 23:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Les cinq légendes "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 199
Date d'inscription : 23/09/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 16:18

Officiellement bienvenue ^^
Bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Peter Pan "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 12
Date d'inscription : 02/10/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 16:34

Merci Max ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE
" Blanche-Neige et les 7 nains "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 238
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 31




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 19:24

Oui bienvenu officiellement *_* et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^ et encore merci d'avoir pris mon scénario ^^

_________________
My parents and me


And my futur !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Cendrillon"

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 154
Date d'inscription : 23/09/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 21:07

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Mythologie Grecque"

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 64
Date d'inscription : 26/09/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 23:32

Bienvenue sur le forum !!!!! Zack (mond DC) est heureux aussi de voir le type qui a fait croire au village d'Hamelin que c'était lui qui avait kidnappé les enfants..... ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE
" Blanche-Neige et les 7 nains "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 238
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 31




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 23:39

Félicitation !


Petit mot de l'admin • Mais Peter, c'est toi qui va te perdre à ton propre jeu ! Si mon coeur t'appartient le tien m'appartient aussi ! Sinon j'adore comme tu écris ton histoire ^^ et bon jeu ... Allez dépêche-toi de venir me séduire !


Alors, ton dur labeur est terminé ! Te voilà enfin validé pour rejoindre le groupe des "nom du groupe". Il te reste encore quelques trucs à faire comme recenser ton avatar, ton personnage et ton métier si tu en as un mais ça, tu le retrouveras ici pour tout ça. Maintenant, va t'amuser ! Tu l'as bien mérité ! Ah oui, j'allais oublier. Si jamais tu as besoin d'un endroit pour vivre ou travailler, il te faut aller là-bas. Et viens aussi réclamer tes haricots magiques, que tu aies pris un scénario ou fais un inventé.


codage by Sybline

_________________
My parents and me


And my futur !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" Peter Pan "

Voir le profil de l'utilisateur

ღ Colombes : 12
Date d'inscription : 02/10/2016




MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   Dim 2 Oct - 23:44

Merci les gens ! J'ai le sentiment qu'on va bien s'entendre Zack What a Face

I'll come and get you, Emma :p
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: Peter Evans - The evil boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Evans - The evil boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter Pan
» Le syndrome de Peter Pan
» Si j'étais Magicien PETER PRINGLE
» Promotions pour le Capitaine de Frégate Peter Degraer.
» Paneurythmie et Gymnastique avec Peter Deunov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
An Untold Story :: Nos habitants :: Viens te présenter :: ❧ Validée
-